Novatel Wireless MiFi 2352 : Le déballage

Comme nous l’avions annoncé dans l’article “Le modem 3G/routeur WiFi : l’avenir de la 3G ?“, suite à notre demande, Expansys.fr nous a prêté un MiFi 2352 de Novatel Wireless. Il s’agit du modèle blanc mais il est également disponible en noir. Dans un premier temps, nous vous proposerons le déballage avant de vous proposer le test. Cela vous permettra également de préparer des questions auxquelles nous tenterons de répondre. Voici donc le déballage, en extérieur puisque c’est un produit de mobilité ;-)

  1. Présentation :
    Le Novatel Wireless MiFi 2352 est un modem 3G/routeur Wifi permettant de partager simplement sa connexion 3G vers plusieurs périphériques WiFi comme un netbook. Pour en savoir plus, reportez-vous à l’article “Le modem 3G/routeur WiFi : l’avenir de la 3G ?“.
  2. Spécifcations techniques (anglais)résumées, détaillées et pdf
    - Haut débit - HSDPA et HSUPA -7,2 Mbps -5,7 Mbps
    - Réseau Wi-Fi personnel pour un maximum de 5 appareils connectés
    - Batterie intégrée
    - Compatible avec les cartes microSD jusqu’à 16 Go (échangeables à chaud)
    - Utilisable également en USB comme une clé USB 3G classique, ce qui permet de continuer à utiliser sa connexion 3G même si la batterie est vide (pour les machines ayant de l’USB bien sûr)
    - GPS intégré pour les Location Based ServicesLaunch (NDLR : cette fonctionnalité n’a pu être testée dans toutes les revues déjà effectuée sur le web)
  3. Manuel : anglais (pdf)
  4. Déballage :
  • la boîte vue de dessus :
  • la boîte vue de dessous (avec la mention “GPS Enabled” présente également) :
  • la boîte vue de coté avec la liste des différents éléments livrés :
  • ouverture de la boîte et on découvre le MiFi :
  • première prise en main et il est finalement plus petit que ce que j’imaginais à partir de photos :
  • accès au “rez-de-chaussée” de la boîte :
  • découverte des accessoires fournis sous le MiFi, avec dans l’ordre de haut en bas, de gauche à droite :
    - le MiFi avec un connecteur micro-USB, un lecteur de carte micro-SD/SDHC, un interrupteur/LED et une LED pour le WiFi
    - une batterie 5,66Wh
    - un câble USB vers micro-USB au lieu du classique mini-USB classique (mais pourquoi donc ?)
    - une notice de mise en route rapide
    - un adaptateur secteur international vers micro-USB
    - des adaptateurs pour prise anglaise et prise américaine (?)
    - des adaptateurs pour prise française et (???)
  • préparation à l’utilisation :
  • carte SIM et batterie insérées :
  • MiFi 2352 et Huawei E5832 côte-a-côte :
  • MiFi 2352 sur Huawei E5832 :
A ce stade, le MiFi est prêt. Il suffit d’appuyer sur le bouton supérieur. Vous n’aurez pas à attendre l’article du test (tant pis pour le suspense) : une fois allumé, il est facile et rapide de se connecter à la clé en WiFi puisqu’il n’y a pas de clé de sécurité par défaut, ce qui est plutôt un bon point pour éviter d’avoir à trouver puis taper correctement la clé WPA (néanmoins, la notice insiste sur la nécessité de mettre en place la clé de sécurité).
L’accès à l’interface d’administration http://192.168.1.1 est immédiat et on s’aperçoit que le MiFi à déjà établi la connexion (normalement, il faut paramétrer un profil de connexion avec l’APN de son offre 3G comme le spécifie la notice mais nous avions déjà constaté que l’offre Hyper@ d’Auchan Mobile fonctionne sans la moindre configuration de clé 3G).
  • Conclusion du déballage :
Le MiFi est présenté dans un emballage en 2 parties sous forme de “tiroir”, ce qui lui donne un coté plus chic/classe qu’une simple boîte qui s’ouvre sur sa partie supérieure. L’emballage comporte les indications classiques des fonctionnalités et du contenu de la boîte. Lors de l’inventaire, la bonne surprise est de trouver 4 prises de format différent à connecter sur l’adaptateur secteur. Par contre, on se serait attendu à trouver un connecteur mini-USB comme c’est maintenant la norme sur ce genre de produit et ce n’est pas le cas. Il s’agit d’un connecteur micro-USB, on ne pourra donc pas utiliser les multiples câble USB vers mini-USB que l’on possède déjà et qui est très répandu dans notre entourage. Il faudra donc emporter le câble USB vers micro-USB systématiquement si on veut être sûr de pouvoir le rerchager n’importe où :
- sur son PC/Mac/netbook/… (mais lentement),
- dans sa voiture avec un adaptateur allume-cigare vers USB, accessoire que vous possédez peut-être déjà avec certains GPS/avertisseurs de radars/lecteurs MP3-MP4/… ou qui se trouve très facilement dans le commerce (magasin high-tech, centre auto, …).
- avec sa batterie universelle comme le U2O I-UP 13200 puis elle possède une sortie USB
- avec le chargeur portable P790 de Motorola mais à cause du choix du micro-USB, il faudra acheter un adaptateur pour transformer le mini-USB male en micro-USB male chez Motorola ou chez DealExtreme. Aux US, Motorola vend maintenant le P790 avec cet adaptateur.
Les moins anglophones d’entre nous aurait préféré une version française de la notice de démarrage rapide mais il faut rappeler également que la plupart des utilisateurs ne liront pas cette notice :
- toutes les étapes de la préparation sont très simples et évidentes
- tout le monde sait maintenant que lors de la première utilisation d’un nouveau produit ayant une batterie, il faut le mettre à charger
- l’interface d’administration est apparue en français sans aucune manipulation
- il faut moins de temps pour déballer et pouvoir utiliser le MiFi qu’il en faut pour lire la notice (pourtant courte)
  • On a aimé :
    - l’emballage
    - le design du MiFi aux formes arrondies
    - les adaptateurs de prises secteur supplémentaires
    - l’utilisation “Plug’n Play” en moins de 2 minutes (en tout cas avec l’offre Hyper@ d’Auchan Mobile, à confirmer dans le test avec des puces Orange, SFR et Bouygues Telecom)
    - l’état de charge de la batterie dans l’interface d’administration (absent sur le modèle d’Huawei)
  • On aurait préféré :
    - une  notice de démarrage rapide en français pour les moins anglophones
    - trouver le classique et très répandu connecteur mini-USB plutôt qu’un connecteur micro-USB
    - une troisième LED pour connaître l’état de la batterie plutôt que d’avoir à décoder une combinaison de couleur et d’état (fixe/clignotant) qui sert à la fois pour connaitre l’état de la connexion et celui de la batterie (le modèle d’Huawei possède 5 LEDs)
  • Indifférent/subjectif
    - manuel papier non fourni et version électronique anglaise disponible en téléchargement : personnellement, cela ne nous gêne pas car la notice de démarrage rapide contient les informations nécessaires pour l’utiliser dans sa fonctionnalité principale. Ceux qui auraient besoin des fonctionnalités avancées, il y a de fortes chances qu’ils appartiennent à un public qui est déjà passé dans la configuration de son routeur ADSL/câble et se retrouvera comme un poisson dans l’eau pour naviguer dans l’interface d’administration qui est intuitive et complète.
  • On regrette :
    - l’allusion alléchante “GPS Enabled” dans les spécifications officielles et sur la boîte mais concrètement, aucune fonctionnalité GPS implantée dans la version 5.15 du firmware (par contre, la fonctionnalité “GPS Local Search” est présente aux US dans la version 2200 pour l’opérateur Sprint : voir pages 8 à 10 du manuel Sprint). UMPCPortal propose une vidéo sur une future version du MiFi (et/ou d’un firmware pour les modèles actuels ?) (amusant, je découvre que Steve avait déjà choisi de faire une photo du MiFi dans la main pour illustrer l’article, promis, on n’a pas copié !)
Dans un prochain article, nous ferons le test du MiFi dans le cadre de son utilisation. Si vous avez des questions particulières, vous pouvez les poser dans les commentaires.

Articles Similaires:

    None Found

Si vous aimez cet article, votez pour nous: 

Laissez un commentaire

Vous devez être connectés pour poster un commentaire.